Essais Advance PI

Publié le par whisper73

 

 

Ma vieille Ultralite 1 va bientôt être en vente. Elle vient de passer les contôles haut la main et a été jugé en bon état.

 

Je rentre donc dans une période d'essais de voile. Après le prêt de la Yéti 22 de Nico, j'ai essayé la PI de chez Advance lors de 2 vols. Un vol rando avec Christian et Nico à Montlambert et un vol en voiture avec Nico à la Tranchée.

 

Cette Pi est équipé de trims. Dans cette configuration elle n'ai pas homologuée.

Ce matin le brouillard avait du mal à se dégager sur les flans de Montlambert. Premier constat le sac de compression est vraiment trop petit. Deuzième constat, malgré les grosses suspentes gainées sur le bas, les ficelles hautes s'emmêlent facilement, comme mon Ultralite. Autre chose, les poignées de frein sont aussi trop petites avec de gros gands.

Le brouillard a du mal a s'évaporer sur les flans de Montlambert. Christian profite d'une petite éclaircie, avec Nico nous attendons la suivante. Gonflage face voile vraiment paisible, elle monte tranquilement et stop d'elle même au dessus de la tête. Plus facile que l'UL1 mais moins efficace que la Yéti qui elle monte rapidement , plus franche. Cette tendance sera confirmé lors du vol à la Tranchée avec du vent nul au déco.

Déco: avantage Yéti

 

En vol, les commandes sont physiques avec mon ptv haut perché. Plus que la Yéti tandis que l'UL est vraiment douce sur ce point. Par contre elle tourne nickel, pas la peine de baisser les mains assez bas, elle répond à la moindre solicitation des commandes. Elle ne dérappe pas comme le faite l'UL. Facile d'enrouler avec cette voile. Il faut juste être doux sur les commandes. Elle est aussi rapide, moins je pense que la Yéti. Mais avec sa botte secrète, les trims, elle avance. Ce n'est quand même pas un foudre de guerre mais c'est efficace. Par contre pour les retendre il faut des bras. Oreilles facile. Je m'amuse a envoyer quelques wagas.

En l'air: avantage PI pour sa précision, son côté fun surtout par rapport à mon UL1.

 

Voilà une voile qui ressourse, contrairement aux 2 autres. Juste sur ce point:

Atterro: avantage et de loin PI

 

 Pour le moment elle serait mon choix malgrés la Yéti et son déco tout terrain même extrême.

Un gros bémol par contre: la présence du 27gr/m² sur 1/3 du bord d'attaque côté extérieur.

Mais il me reste pas mal d'essais, dont la Masala2 (Skywalk), l'Everest (UTurn) qui tarde à arriver, et bien sur l'Ultralite 3, pour voir si Ozone a corrigé les défauts de la 1.  

 

Publié dans Essais matos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article