MATOS

Publié le par whisper73

De La Sambuy


Mon ancien blog vient de fermer ses portes, je ne regrette pas d'avoir rejoind Over-blog. En 1 mois vous avez été 820 a visiter mon nouveau blog et 1380 pages ont été lues. 
J'ai réussi a rapatrier toutes mes anciennes sorties (je ne présente qu'une fois mes lieux de vol). Malheureusement AOL fait encore des siennes et va fermer le 31 décembre AOL Photo, beaucoup de diaporama vont disparaitre. Lorsque je referais une sortie, je prendrais de nouveau des photos que je changerais par Picassa.

Je n'ai pas rapatrié les infos sur les vidéo trouvé sur le wouaib ni les sujets concernant autre chose que mes sorties vol.
Je vais donc reparler de mon matos.

Je vole donc avec une Skim 15, j'ai débuté mes randos avec cette speed flying. Pour le fun c'est génial. On peut décoller partout pour peu que le déco soit raide ou bien alimenté. Lorsqu'il faut de la finesse, que le terrain de déco ne soit pas idéal, que le vent vienne de cul ou par neige, là ça devient un peu galère. Je l'utilise donc sur des déco et des vols appropriés, surtout que Néné vient d'acquérir une Bobcat (Gin glider), je ne me retrouve plus seul.

Depuis ce printemps je vole aussi avec une Ozone Ultralite 23, un des parapente les plus léger du marché, 3 kgrs. Le tissus impressionne mais moins que les suspentes vraiment très fines, les mêmes qu'une voile de compétition. Résultat: attention aux noeuds aux déco, faut vraiment bien tout contrôler. Elle gonffle vraiment bien, décolle assez rapidement malgrés que je sois vraiment en très haute fourchette de poids. En l'air ben bizarement ça bouge, c'est sans doute dû au manque de cloisons lattérales. Elle manque un peu de nerf mais c'est vrai qu'elle est dérivée d'une voile école.

j'ai ma sellette depuis 2 ans, c'est une Gin Yéti réversible. C'est à dire à la montée on a un petit sac et lorsque l'on veut décoller on sort la voile et on retourne l'ensemble. On se retrouve avec avec une  sellette cuissarde confortable et réglable. Je l'ai choisi avec des boucles ventrales et aux cuisses pour une question de sécurité. Elle pèse 1,2kgs, y'a maintenant beaucoup plus léger.
Au portage, je l'aime bien. Ils ont pensé à de petits gadgets bien utilent comme des portes piolets côté portage et sellette . La petite ficelle élastique latérale évite d'ouvrir le sac et je coince par exemple ma polaire. D'aspect elle semble fragile mais je n'ai aucun accro en 2 ans.
C'est vrai que ces réversibles sont petites mais j'arrive a rentrer outre ma voile, 2 bouteilles de 0.5L, une veste, polaire, bonnet, gant, petit repas, barres céréales. Comme beaucoup de randonneur volant, je n'utilise pas de casque.

Les batons, vu la petites taille du sac, j'ai acheté des batons télescopiques 4 brins  qui m'ont permis de fermer entièrement le sac lors du vol. Trouvé aux Vieux Campeur d'Albertville.

Pour boire: j'ai horreur des camelback. Le gout est horrible au début, il faut sans cesse nettoyer la poche, ça peut se percer et ça coute cher. J'ai trouvé chez Décathlon un tuyau qui s'adapte à des bouteilles plastiques du commerce. De 0.5L à 2L comme une grande bouteille de coca. J'utilise des "San Pellegrino" 0.5L car le plastique est bien rigide.
J'avais un doute lors de l'achat mais l'ensemble est bien hermétique. Et c'est pas trop cher, et on peut boire à la bouteille arrivé au sommet.

Ce week-end j'ai pu tester dans la neige mes nouvelles chaussures haute montagne, des Scarpa "Jorrasses". Je suis très bien dedant mais elles ne sont pas étanche comme l'était mes bonnes vielles Koflack.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
sympa cette petite description de matos !<br /> Pour ma part, je viens de m'acheter une ZakoSpeed 16m², light : 2kilos 100.<br /> Testée aujourd'hui en rando vent nul à la Croix d'Allant, ça le fait !
Répondre
D
Salut,<br /> moi non plus je regrette pas d'être passé chez OB. En parlant de ton matos j'ai un collègue de rando qui bosse au vieux à albertville, il m'a dit qu'il y avait quelqu'un qui faisait de la rando vol avec du matos hyper léger qui était venu acheter des batons, et je pense que ça doit etre toi.
Répondre
W
<br /> Salut,<br /> ça se peut que ça soit moi, mais ça fait un moment que je possède ces batons. C'est peut être un pôte, Coolmax, qui est un fou du light dans toutes ses pratiques montagnardes. Il a les mêmes petits<br /> soucis que moi avec ses batons actuels.<br /> <br /> <br />