GIN Yéti conversible 3

Publié le par whisper73

Essais de la nouvelle GIN Yéti Réversible, 3ème du nom.

J'ai possédé la première génération et vole actuellement avec la 2ème du nom.

Je l'ai essayé sur 3 jours et 5 vols de 15 minutes à plus d'une heure. J'ai donc pu me faire une grosse idée sur cette sellette.

Le très gros point positif par rapport à la précédente génération, c'est son confort en l'air. Je suis bien assis, le dos bien maintenu. Je vole plus naturellement moins le dos cambré. Seule une toute petite gène au niveau des cuissardes se fait ressentir par rapport à la 2. Le pilotage de la Masala s'améliore encore. Après 2 vols de près d'une heure à Montlambert et Planfait, je n'ai aucune courbature et aurais pu voler bien plus longtemps. On peut même voler couché contrairement à ma sellette actuelle. Tout ceci, semble t'il, grâce à la sangle d'ajustement sur le côté bien plus grande.

Il semblerait qu'elle bouge moins que l'ancienne en turbulences.

 le réglage latérale plus ample

Autre point positif, le sac de rangement est plus grand, ma Masala (qui prend pas mal de place une fois pliée) rentre nettement plus facilement. Il est plus large et tout petit plus haut.

J'ai bien aimé aussi les réglages de la ceinture lombaire qui permet maintenir la taille lors du portage. Le portage est bon mais je ne suis pas trop exigeant de ce côté ci.

Encore un petit réglage bienvenu

 

Passons aux choses qui fachent .

Pourquoi avoir suprimé la poche fermée par une fermeture éclaire sur le dos du sac. Elle était profonde et permettait d'y mettre plein de choses, comme les gants bonnets barres céréales...

Elle a été remplacée par une poche latérale en filet extensible mal positionnée. En effet une sangle de compression empêche d'y bourrer tout un tas d'objet. Le filet aurait été positionné un peu plus haut, entres les 2 sangles de compression!!! 

 Franchement...

 

Une autre chose, j'ai eu du mal à rentrer correctement au fond de la sellette avec mon pantalon d'été Décathlon. Sur 2 vols j'ai du gigoter dans tous les sens pour me mettre correctement. Les tissus ne glissent pas entre eux (l'orange est granuleux). Je n'avais pas ce problème en utilisant mon coupe vent en nylon. Je n'ai jamais eu cet ennui avec la 2ème génération. J'ai réessayé sous portique, un jean glisse mieux...

 

Conclusion

J'ai quand même bien aimé cette sellette principalement pour son confort. Comme c'est une taille unique, elle ne convient pas à tout le monde. Je mesure 1.78m.

Elle convient très bien au pilotage de ma Masala qui insite à rester en l'air et enrouler du thermique. 

Nico, un copain de vol l'a choisi en version sans sac à dos. (Il a aussi eu de petits problèmes pour rentrer correctement dedant). 

Je vais voir et copmparer d'autres sellette ligth réversible

Publié dans Essais matos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Bonjour Whisper 73
Je vole avec cette sellette depuis un an et j'en suis enchanté . J'ai fait coudre 2 poches frontales , 1 pour les papiers , l'autre pour les petits effets . Il est vrai que le filet sur le côté est nul .
Elle est solide , je faisais remarquer encore cet aprés-midi la résistance de la fermeture éclair malgré sa petite taille.
La qualité de portage est trés bonne pour moi qui a connu certains sacs d'alpi assez spartiates.
J'ai l'impression de mieux piloter mes voiles avec cette selette qu'avec ma sellette à plateau , du coup je laisse cette dernière à la maison !
Voila , un exellent produit mais je n'en ai pas essayé d'autre ; en tous cas il me convient parfaitement.
Merci pour l'essai , bon travail .
Répondre
W
Salut,
je pense faire comme toi, découdre la poche et la remonter entre les sangles si bien sûr j'opte pour cette sellette.
Entre temps je me suis installé sous portique dans l'Easyness d'Advance, très bon confort également et vraiment astucieuse avec pleins de rangements et astuces. Mais avec un sac de portage nettement plus petit, j'avais du mal à rentrer ma voile dedans. J'espère la tester bientôt ainsi que l'Everest 2 de chez Ava Sport.
Je pense que ces dernières générations de sellettes légères ont bien progressé, on retrouve un confort en vol sans être trop chahuté lorsque ça bouge. Plus d'une heure de vol ne me tue pas le dos comme le faisait les 2 dernières générations des Yéti réversible.
Marc